Publié dans Lui, MenaYou

Tourner la page…

Avant que vous ne commenciez à lire ce billet, je tenais à préciser que depuis mon dernier article, ma romance avec Lui est officiellement terminée. Oui, après ma fameuse question pour savoir si on était un couple ou pas ; on est passé du MeNaYou au « On devrait rester amis ». #OnMaFriendzoné

D’ailleurs, il était prévu que j’écrive au sujet de notre histoire ratée mais après deux paragraphes et l’utilisation d’une dizaine de mots jugés politiquement incorrects par ma conscience (Oui, oui ! Elle même)… Je me suis rendu compte que l’urgence n’était pas de traiter mon ex de tous les noms d’oiseaux qui me passait pas la tête. L’urgence était de tourner la page.

De « Lui » à Ex…

Après une rupture, la chose la plus difficile est certainement le texto du matin. Le petit message que l’on écrivait avant de filer sous la douche pour dire à son chéri qu’on est debout.

Affaire !

Après cette satanée rupture avec Louis, mon premier réflexe a été d’écrire ce message à la con. Puis de le supprimer. Il n’y avait plus aucune raison de lui dire que j’allais bien. Ce qui n’était d’ailleurs pas le cas.

Sous la douche… J’ai fait mon deuil. Un vrai deuil même. J’ai pleuré. J’ai rigolé. Je l’ai traité de salaud, de connard, d’imbécile et enfin, d’idiot !

Oui ! Idiot.

Parce que il faut l’être un peu pour pouvoir mettre un terme à une histoire avec moi.

De « Lui » à Connard…

Ceux qui me connaissent bien savent que je suis parfois égocentrique et même narcissique. Deux défauts qui deviennent des qualités lorsqu’on a le cœur brisé en petits morceaux.

Il faut dire que c’est surement ce qui m’a sauvée lorsque au bout de deux jours, j’ai constaté que même sur Facebook là, notre relation était belle et bien finie. Akaaaa !

Le gars s’affichait chaque jour avec une nouvelle go (Toujours plus jolie que celle de la veille. J’ai toujours su qu’il avait du gout ce gars).

C’est la partie du film où j’ai oublié le prénom que lui ont donné ses parents. Pour moi, il était désormais le connard !

Parce que, de vous à moi ; il faut être un peu con pour s’afficher comme ça. Juste au bout de deux jours de célibat.

Con. Ou libre.

De « Lui » à « Louis »…

Une étape assez douloureuse de la rupture est certainement celle du doute. Celle où on se dit qu’on vient de perdre un homme unique au monde. Celle où on se rappelle de ses qualités qui – soudainement – son plus nombreuses que ses défauts.

Cette partie où on veut bien assumer les torts, si et seulement si il pouvait revenir sur sa décision.

C’est surement la partie la plus dangereuse car elle peut facilement vous faire sombrer du statut d’ex petite-amie à celui de plan cul ou sexfriend hein ! Mais ça, Laety en parle mieux.

Une perte de temps inutile qui ne fera que saper votre confiance en vous même.

Oui, c’est sympa de ne plus lui en vouloir avec autant de dépit qu’au début de la rupture mais j’ai mis un frein lorsque je lui ai envoyé un message sur Whats’app en mode « Hello Beau gosse ». Je vous dit vrai, le doute… Y’a pas pire que ça.

De « Lui » à « Eux »…

Je vois déjà des sourires d’ici. Oh que non ! Détrompez-vous. Ce « EUX » là n’implique en rien les nombreux prétendants qui guettaient avec attention votre rupture pour pouvoir prétendre à la place de « Lui ». Non !

Il est question ici, des amis et de la famille. De ces personnes de confiance, toujours présentes pour nous qui saurons trouver le bon mot, la bonne phrase pour nous aider à tenir le coup.

Quoi qu’on dise, lorsqu’on sort d’une relation avec un salaud connard imbécile homme qu’on a aimé, on est toujours un peu fragile. La réciproque est vraie.

C’est à ce moment là qu’il est important de retourner à l’essentiel.

Dieu merci, je n’ai jamais laissé tomber un ami au profit de mon compagnon. Ce qui a surement expliqué la motivation de Nathan – ami de ma tendre enfance – à me « sortir de ce gouffre qui me rend moins bavarde ».

De « Lui » à MOI…

Une rupture n’est pas une fin en soi. J’ai besoin que vous le lisiez à haute voix. #ThérapieDeGroupe.

C’est surement ce que m’a appris cette rupture avec Lui. C’est simplement une belle histoire de vie qui finit, une page à tourner et une autre histoire à écrire. Seule. En attendant le « bon ». Ou pas.

Le bonheur par procuration est destructeur. Effectivement.

Après une rupture, la priorité… C’est soi-même.

Pas pour plaire à autrui, pas pour montrer à “Lui” qu’on se porte bien…

C’est pour apprendre à découvrir un nouveau visage de soi-même.

D’ailleurs je me rappelle qu’à l’époque où Louis et moi, on était des amis (Oui oh! Tout commence comme ça! ), il m’avait dit qu’il ressentait en moi la peur d’être seule. Il disait que j’avais besoin d’attention et que lorsque je n’en avais pas, j’étais perdue.

Il avait raison.

Par contre, aujourd’hui; j’ai fait le choix de tourner la page de ce « MeNaYou » qui l’incluait.

3240920725_1_3_uhhytebv

Je disais donc au tout début de ce billet que à la base, je devais écrire un article pour vous dire à quel point mon ex est un connard.

J’ai écrit deux paragraphes, une dizaine de mots insultants, ma rage, ma déception…et puis, je me suis dit que je n’avais pas ce temps.

J’ai tourné la page.

Un instant… Mon téléphone vibre. Whats’app.

J’ai lu ton dernier billet… Il m’a fait rire. Ca me manque de ne plus rire avec toi. Tu me manques.

Lui. Louis

C’est la sorcellerie que vous voulez voir ?

Je disais que j’ai tourné la page.

Lui aussi.

Mais apparemment, il y’a un de nous qui n’a pas compris que ça incluait un point final.

Me, without You

Publicités

Auteur :

Hello! Je suis Samantha Tracy, une chroniqueuse de vie. Dans cette aventure avec MeNaYou, je suis là pour vous apporter mon grain de folie et partager les morceaux de vies; fruits de mon kongossa 2.0 totalement assumé. Retrouvez-moi sur www.morceau2vie.mondoblog.org

Tagué:

Un avis sur le sujet??? Exprime toi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s