Je me suis réveillé en sursaut

Je me suis réveillé en sursaut parce que je pensais à toi. Je n’ai presque pas dormi parce que tu m’as dit que tu arrivais. J’ai dressé le lit avec mes draps préférés. J’ai fait un peu de ménage. J’étais prêt à te recevoir, prêt à discuter, prêt à te pardonner. Je ne savais pas cacher mon excitation et j’ai patienté éveillé jusqu’à 2h du matin quand tu as réitéré que tu me rejoignais dès que tu aurais terminé avec ta famille. Je me suis endormi en espérant que tu me réveilles. Je me suis réveillé en sursaut.

Tu n’étais pas là. Tu n’es pas venu. Encore une promesse non tenue. Encore une déception.

coeur

La vie me paraît pourtant si simple si on ne s’encombre pas de mensonges, de fausses promesses et d’attentes. Si tu n’attends rien de personne, tu vivras heureux! N’espère en aucun être sur cette terre afin de préserver ta paix. Ô comme je suis misérable ce matin parce que j’ai attendu, j’ai espéré que pour un soir, une nuit, enfin, tu me redonnes les sentiments que j’ai jadis éprouvés pour toi. Tout semblait si naturel, si précieux à nos yeux. On avait rien, mais nous étions heureux, chacun, de n’avoir que l’autre. Je t’ai aimé passionnément et en silence parce que je ne voulais pas gâcher ce moment. Je t’ai ouvert mon cœur aussi rapidement qu’un adolescent qui découvre l’amour. J’ai eu les yeux qui pétillaient quand je te regardais, j’ai eu le cœur qui battait la chamade à chaque fois que tu t’éloignais de moi.

couple-1030744_1280

Je n’ai pas compris quand tout ceci a changé.  Il y a quelques temps, tu m’as dit que tu avais peur que je ne t’aime plus, ça m’a rassuré de te savoir vulnérable et je t’ai rassuré en te disant que mon affection pour toi n’avait d’égale que le tonneau des danaïdes : profond, sans fond. Comment aurais-je pu anticiper ton désaveu ? Rien de tout ce qui a précédé ne m’a laissé penser que je me réveillerai en sursaut ce matin. Tu m’as quitté.

Tu es parti sans préavis, sans demander mon avis, tu es parti. Tu m’as laissé avec des questions, des projets inavoués, des sentiments et du désespoir. Je m’ennuie de toi et j’espère encore. Mais il me semble que c’est mort parce que ce matin encore, je me suis réveillé en sursaut. Tu n’es pas là, tu n’étais peut-être jamais là. Je suis maintenant revenu à ma réalité et j’ai les yeux qui pleurent parce que tout comme mon cœur, ils y ont cru.

man-2734073_1280.jpg

J’avoue que j’ai mal. Ça n’aura pas duré, et je n’aurais pas eu le temps de te montrer jusqu’où je peux me sacrifier par amour. Qu’est ce qui n’a pas marché ? Je ne saurais pas. Ai-je vraiment envie de savoir ? Je ne sais pas. En prenant ce chemin, je me suis dit qu’il fallait que je reste sur mes gardes. J’avais le plein contrôle de la situation, la tête froide. Je me suis laissé séduire par tes beaux yeux, ta fragilité, et ta jeunesse insouciante. Je me suis adouci, mais c’était une erreur grotesque. J’ai perdu le contrôle de mes sentiments et j’ai commencé à t’aimer, à me projeter, à attendre, à espérer.

Tu as rompu. Tu m’as dit que tu ne voyais pas cette relation comme une chose dans laquelle tu voulais investir de ton temps et de ton énergie. En plein visage, tu m’as servi ce ramassis de conneries. J’ai ressenti de la colère, du désarroi, de la douleur et maintenant du dégoût. Oui je suis dégoûté par tant de maladresse et de stupidité. Rends-toi compte que tu perds ton unique chance d’être heureux.  Tu tournes le dos à la sincérité, à l’amour véritable. Tu sembles vouloir explorer le monde. Que Dieu te le permette parce qu’après l’avoir exploré, tu comprendras ce que tu as négligé et jeté. Je ne serai pas là à attendre, je serai en train de participer au bonheur de quelqu’un d’autre. Rien à voir avec le karma, tout est vrai. Je sais rendre les gens heureux. Je sais jusqu’où je peux me sacrifier par amour et c’est rare.

Tout ceci me conforte dans l’idée que débuter une relation c’est l’une des choses la plus importante du monde. Elle demande beaucoup de patience, de clairvoyance et en même temps nécessite un certain laisser-aller. C’est comme faire une opération chirurgicale en regardant un match de foot à la télé. C’est un mélange entre l’éphémère et le permanent. Soit on gâche une vie, soit on perd un match de foot. En général, il vaut mieux se concentrer sur le projet qui a plus d’impact dans le futur. Je me suis concentré sur le futur et toi sur le match. Nous avons terminé séparés.

Il faut prendre soin d’établir les bases dès le début. Protéger son cœur est l’ultime projet. Il ne sert à rien de ne pas écouter son cœur et l’exposer à la tricherie et à la lâcheté de l’être humain.  D’un côté, il y a ce que celle qu’on aime dit, mais il y a également le passé de cette personne, son entourage, son attitude.  Il faut garder la tête froide et analyser tout cela.  Les mauvais signes sont des mauvais signes. Les inexactitudes sont des mauvaises données.  Les incompréhensions sont des inaptitudes. Il n’est pas utile de combler les manquements par plus d’amour. La réalité finit tôt ou tard par se révéler et sans vergogne, elle reprend ses droits.

steps-388914__340

La passion des adolescents n’est bien que pour les jeunes qui découvrent des sentiments qu’ils ne connaissaient pas. Les adultes savent de quoi il est question, plus besoin de jouer les amoureux transis quand on n’est pas certain d’être entre de bonnes mains. C’est stupide en effet ! C’est comme savoir que 1 plus 1 égale deux, mais poser l’opération plusieurs et espérer un résultat différent à coups de prières, de supplications, et d’invocations. Peine perdue !

De même qu’il faut aimer sans regret et sans retenue, il faut aussi ne jamais regretter d’avoir aimé sincèrement. Comme le dit Sam Smith dans Palace, une ses chansons:  » I’m going to miss you, I still care. Sometimes I wish we never built this palace, but real love is never a waste of time« . En français, ça donnerait quelque chose comme : Tu vas me manquer, Je tiens toujours à toi. Parfois j’aimerais que jamais nous n’ayons construit ce palais, mais l’amour vrai n’est jamais une perte de temps. Ça résume bien ma pensée parce que oui, tu me manqueras et j’ai le sentiment que je tiens à toi, et même si parfois j’aimerais regretter d’avoir voulu construire ma vie avec toi, je sais que l’amour tel que je l’ai ressenti vaut toujours la peine d’être vécu. La peine et la colère que je ressens à présent ne sont que passagères. Mes sentiments restent purs.

  [Lui]

Un avis sur le sujet??? Exprime toi

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s