Publié dans Lui, MenaYou

Le Beat est mort. Vive le Beat!

Depuis la célèbre décculottée du PSG (Faut être chiffe molle pour se faire enculer mettre une branlée pareille), tout le monde se prend a rêver de Remontada. Même Monaco s’y est essayé sur Man City, chose curieuse, ils ont réussi, même si pour eux, çà s’apparentait plus a une « sursaut-tada ». Elle, sur même lignée, s’est prise a rêver de hat-trick trique, et se prend maintenant pour super woman avec des exigences « litiques »* d’un autre ordre. Osant me comparer à ses précédents buteurs qui parfois tiraient sur les poteaux, et même ratait le but grand ouvert. Ce qui soit dit en passant m’arrive aussi, et plus souvent qu’Elle le pense. Lire la suite de « Le Beat est mort. Vive le Beat! »

Publicités
Publié dans Lui, MenaYou, Non classé

Requiem for a wedding

Tout récemment, un article a été publié parlant d’un total de 360 demandes de divorces déposées au cours de l’année 2015 au TGI (Tribunal de Grande Instance) du Wouri à Douala (Cameroun). Ce chiffre, bien qu’énorme, reflète malheureusement de nouvelles habitudes vie qu’ont adoptés les couples de notre époque. Le présent billet se veut une autopsie de la situation, qui tentera d’aider ce qui ne sont pas encore arrivés à cette extrémité, mais aussi ceux qui pensent à se mettre en couple tout comme ceux malheureusement très nombreux qui ont échoués. Lire la suite de « Requiem for a wedding »

Publié dans Lui, MenaYou

Petit guide du “TCHOUKAM-PASS”

Un proverbe de chez moi dit, « On ne peut pas manger le couscous tous les jours ». C’est pour cela que, chaque fois que l’occasion se présente, je fais l’effort de varier mon alimentation.

Mais, je dois avouer que ce n’est pas facile tous les jours. Organiser des plans Q – vous n’avez pas réellement cru que je parlais de bouffe non ? – réserve parfois des surprises pas forcément agréables. Ayant roulé ma bosse dans de domaine (mais ne le dites pas à ma Elle), voici quelques types de go que j’ai rencontré lors de mes expéditions. Lire la suite de « Petit guide du “TCHOUKAM-PASS” »