Article mis en avant

Il paraît que c’est moi qui porte la culotte

Etre en couple ne suffit pas pour se passer des autres. Même à deux on se sentirait bien seuls s’il n’y avait pas d’amis ou des membres de la famille avec qui composer. Mais parfois famille et amis rime avec ingérence et mauvais foi. Entre nous au quotidien, ce n’est déjà pas facile. Nos habitudes divergent, nos centres d’intérêt encore plus. On mise tout sur le fameux « les contraires s’attirent et l’harmonie nait de ce qui diffère ». Continuer de lire « Il paraît que c’est moi qui porte la culotte »

Publicités